Extrait de l'article parut dans le journal "La Provence" du 13/08/2013

C'est grâce aux efforts conjugués de la Municipalité, et particulièrement de Vincent Faure premier adjoint, et avec l'accord du père Apollinaire Onanéna, que le très ancien bénitier en marbre a pu être restauré et béni dimanche dernier dans le narthex de l'église paroissiale en présence du maire Max Ivan, des personnalités locales et du père Apollinaire Onanéna assisté du chanoine Jean-Marie Gérard.

Le coût de la restauration s'élevant à 3 880 euros a été entièrement financé avec des subventions attribuées par le Conseil général de Vaucluse et la Commission Gagnière (910 euros), la Fondation du Patrimoine (776 euros) et la souscription de particuliers et d'entreprises locales (2 194 euros).

Cette superbe pièce liturgique, dont l'origine serait antérieure à 1624, a retrouvé sa grandeur et son lustre après une magistrale restauration effectuée dans les règles de l'art par David Vallée qui a travaillé sur l'ouvrage en continu pendant un mois pendant lequel les opérations de nettoyage, traitement de surface, polissage à la main et goujonnage se sont succédées sans relâche.