Descriptif

Lors de la destruction en 1860 de l’ancienne église paroissiale, édifiée alors sur l’actuelle Place Max Aubert, le grand bénitier de marbre qui se trouvait à droite en entrant fut déplacé dans la chapelle Sainte Croix du cimetière communal. C’est certainement à cette occasion que cet ouvrage fut cassé et recollé à l’aide d’un ciment gris assez disgracieux.
Ce bénitier se compose, d’une base carrée légèrement incurvée vers le haut, surmontée d’un pied balustre puis d’une vasque circulaire aux bords moulurés. (Hauteur totale : près de 1m25 et près de 80 cm de circonférence pour la vasque).

On trouve la première mention de ce bénitier, le 12 octobre 1624. En effet c’est à l’occasion de la visite pastorale de Mgr Jean II de Tulles, évêque d’Orange de 1608 à 1640, que le prélat demande aux Consuls du village de faire dresser un bénitier dans l’église paroissiale car celui déjà en place est en mauvais état.
Actuellement, la chapelle Sainte-Croix est en cours de restauration et le bénitier a été déplacé dans l’église paroissiale actuelle.
Afin que ce beau mobilier liturgique et historique retrouve sa vocation première, il a donc été décidé de lancer sa restauration.
 

Nature des travaux

Nettoyage de l'ensemble (avec enlèvement des ciments de la première restauration)
Réassemblage des trois morceaux et consolidation
Reprise éventuelle des parties manquantes
Pose et fixation du bénitier dans l'église